Laurent Lopez-Membre du jury du Priz Zadig

Laurent Lopez

Laurent Lopez-membre du jury du Prix Zadig copie

Laurent Lopez est chercheur-enseignant à la Division de la recherche, des études et de l’enseignement du Service historique de la Défense (Vincennes), nommé au grade de commandant au bureau gendarmerie ; il est aussi Professeur certifié de l’Éducation nationale en Histoire et Géographie.

Il est titulaire d’une Maîtrise de Science politique, option relations internationales, d’un CAPES d’Histoire et de Géographie et d’un DEA de Science politique de l’Université Paris I – Panthéon- Sorbonne et école normale supérieure de Cachan.

En 2012, il obtient son Doctorat d’histoire contemporaine de l’Université Paris IV – Sorbonne. Sa thèse s’intitule : La guerre des polices n’a pas eu lieu. Gendarmes et policiers, coacteurs de la sécurité publique sous la Troisième République (1870- 1914). Elle est récompensée du Prix littéraire de la gendarmerie en 2013, dans la catégorie des travaux universitaires.

Ses travaux de recherche portent depuis une vingtaine d’années sur les relations multiples entre les policiers et les gendarmes aux échelles locales, nationale et internationale aux XIXe et XXe siècle.

Quelques-unes de ses publications :

La guerre des polices n’a pas eu lieu. Gendarmes et policiers, coacteurs de la sécurité publique sous la Troisième République (1870-1914), préface de Jean-Claude Farcy, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, coll. Mondes contemporains, 2014.

« “Tout en police est affaire d’identification”. Techniques et pratiques de la police judiciaire par la 11e Brigade mobile (1908-1940) »

« Policiers, gendarmes et signalement descriptif. Représentations, apprentissages et pratiques d’une nouvelle technique de police judiciaire, en France à la Belle Époque »

« Avant les gaz lacrymogènes : les liaisons dangereuses du maintien de l’ordre, de la police politique et de la police judiciaire en France durant la Troisième République »,

« Les archives contre la statistique officielle ? Retour sur les brigades du Tigre (Dijon, 1908-1914) »

« Les gendarmes et la création des brigades du Tigre à la Belle Époque »

« La bande à Bonnot : l’assaut final à Nogent (14-15 mai 1912) »,

« Le lieutenant Camille Pierre, un passeur des innovations criminalistiques policières dans les pratiques judiciaires des gendarmes à la Belle Époque »,

 

Liste des membres du jury ICI