Philippe Charlier – Membre du jury du Prix Zadig

Philippe Charlier

Philippe Charlier membre du jury du Prix ZadigPhilippe Charlier est né le 25 juin 1977 à Meaux. À 10 ans, il fait sa première fouille près de la maison familiale, et y trouve un crâne.

Titulaire du baccalauréat à 16 ans et demi, il rêve de devenir archéologue… mais il s’inscrit en médecine. Obstiné, le jeune homme suit en parallèle des cours d’archéologie et histoire de l’art à l’Institut Michelet. Tout cela en passant ses étés sur des sites de fouilles en Grèce et en Italie.

Philippe Charlier est docteur en médecine, docteur ès-sciences (éthique) et docteur ès-lettres (archéo-anthropologie).
Il est maître de conférences des universités – praticien hospitalier, HDR. Il a d’abord fait des autopsies pour la justice pendant 10 ans. Puis il a été trois ans chef de service à l’hôpital de Nanterre. Il y avait la charge d’une consultation d’anthropologie médicale pour les migrants souhaitant bénéficier du statut de réfugié politique. Il a été également médecin-chef à la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine.

C’est un spécialiste de l’étude des restes humains anciens ou de momies. Sa réputation est de faire parler les morts et d’en percer les secrets. Pour lui, « chaque découverte amène plein de nouvelles questions et c’est toujours pareil en paléopathologie ». De même, « un squelette est la partie émergée de l’histoire d’un individu, une momie est la totalité de l’iceberg de la vie de cet individu…, on peut aller beaucoup plus au fond des choses. »

Initiateur et organisateur des colloques internationaux de pathographie, ses travaux ont porté sur l’étude des restes de Richard Cœur de Lion, d’Agnès Sorel, de Foulque III Nerra d’Anjou, de Diane de Poitiers, des reliques de Louis IX dispersées partout en France, les authentifiant au passage en collaboration avec d’autres spécialistes, des fausses reliques de Jeanne d’Arc, de la tête d’Henri IV et en 2017 sur les restes d’Hitler.
À ce titre, la presse le surnomme « l’Indiana Jones des cimetières ». Le grand public le connaît car il a participé à plusieurs émissions de télévision sur l’Histoire, notamment Secrets d’histoire sur France 2, Sous les jupons de l’Histoire sur Chérie 25, etc.

Depuis 3 ans, il co-anime avec Marina Carrère d’Encausse « Le Magazine de la santé » sur France 5. Il a aussi coécrit et présenté une série documentaire, « Enquête d’ailleurs », coproduite et diffusée par Arte en 2013 et 2015.
Il a été nommé, en octobre 2018, directeur du département de la recherche et de l’enseignement au Musée du quai Branly – Jacques-Chirac.

On lui doit de nombreux ouvrages : Rituels (paru le 30 janvier 2020) Autopsie des morts célèbres (2019), Seine de crimes (2015), Zombis enquêtes anthropologique sur les morts-vivants (2015),  Médecin des morts (2014), Les secrets des grands crimes de l’histoire (2012), Le roman des morts secrètes de l’histoire (2011)…